La conception

  1. Martin -L.E.A.C.M.-Université Lumière Lyon2

Acteurs et conception

 La conception fait l’objet d’approches pluri- et multi-disciplinaires. Pour devenir convaincante, devient enjeu une transformation en approche interdisciplinaire ou trans-disciplinaire. Cet objectif stimulant ou nécessaire est conforme à la pensée scientifique contemporaine qui revitalise de telles intentions énoncées, par exemple, en termes de théorie des systèmes, de sciences de la cognition,…

Une tentative peut être effectuée par la recherche des mécanismes de fonctionnement  de la conception et par la mise en évidence d’un éventuel modèle explicatif provisoire . Au risque paradoxal de subir la contrainte que le modélisateur imprime au modèle , c’est par cette approche que nous allons aborder le processus conception. Dès lors, par processus, sera signifié, et rappelé plus tard, que la dimension organisatrice et principale de la conception est le temps, la seconde dimension, fondamentale dans l’analyse étant celle des interactions organisant un modèle de conception.

Avant d’aborder cette étape, le point de vue du psychologue ne peut pas faire l’économie de la prise en compte des acteurs de la conception, c’est-à-dire de toutes les personnes intervenant dans les boucles de la conception.

En conséquence, nous développerons un argumentaire à deux niveaux :

1 – Les divers acteurs de la conception

2 – Un modèle de conception.

Cf. : article in ouvrage sur « La conception » :

MARTIN Robert, Acteurs et conception, in PERRIN Jacques  et Coll., Conception entre Science et Art, Collection des Sciences Appliquées, Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, Lausanne, juin 2001